Comment se déroule une séance d'ostéopathie animale ?

Mis à jour : nov. 22

Une séance d'ostéopathie s'effectue toujours sur un animal au repos, depuis au moins deux heures et généralement sur son lieu de vie et en présence de son propriétaire afin qu'il ne soit ni perdu, ni stressé. Il est également important que l'animal ne soit pas sous traitement anti-inflammatoire.


Ces précautions rendront le diagnostic et l'identification de ses dysfonctions plus faciles. Je vous invite également à consulter la page préparer la séance.



Un doute une question ? Rendez-vous sur Horsteolive pour en discuter.



La séance d'ostéopathie proprement dite se déroule en 7 étapes :


1. L'anamnèse Il s'agit d'un dossier patient constitué en prenant connaissance de l'animal, son historique et ses antécédents. Son alimentation et ses activités seront également de bonnes informations à noter.

2. Le palpatoire Il permet d’établir l’état de santé de l’animal et de détecter les zones chaudes (inflammation), froides (défaut d’innervation) ou dures (contracture, suros…) par une écoute attentive et globale des tissus (muscles, viscères, articulations...) à l'aide des mains. Cette écoute permettra d'orienter l'analyse.

3. La dynamique ou examen locomoteur L'animal est d'abord observé en statique puis en mouvement. Cet examen permet d’observer la mobilité de chaque articulation en mouvement.Il permet de voir si l'animal fonctionne normalement ou s'il éprouve une gêne (boiterie par exemple).

4. Les testings Ils consistent à mobiliser les articulations par des gestes spécifiques afin d'analyser la qualité et l'amplitude du mouvement et d'identifier les pertes de mobilité articulaire. Cette étape permet de dresser un bilan et de corréler les dysfonctions ostéopathiques du cheval afin de cibler celles qu'il faudra traiter.



5. L'analyse A l'aide des informations récoltées lors des étapes précédentes, la ou les chaîne(s) lésionnelle(s) et leurs causes sont alors identifiées pour un traitement efficace.

6. Les manipulations ou corrections Elles permettent de corriger précisément les dysfonctions du corps pour que celui-ci retrouve son homéostasie, c'est-à-dire sa capacité à se maintenir dans son ensemble en fonctionnement normal. En général, commencer par le viscéral permet d'apaiser l'animal et permet de lever les dysfonctions ostéo-articulaires qui lui sont lié. Ensuite les techniques tissulaires, structurelles, fluidiques et enfin crâniennes permettent un traitement ostéopathique complet.

7. Les conseils et la rééducation Quelques jours de repos vont permettre au corps d’éliminer ses tensions et de se rééquilibrer librement (2 à 5 jours) vers l'homéostasie. Puis une reprise progressive du travail parfois suivie d’exercices spécifiques en fonction des zones traitées assureront une parfaite stabilité des corrections dans le temps.


Note : si à la même période, votre cheval doit voir son maréchal et/ou son dentiste, il est préférable de le faire avant la séance d'ostéopathie, plutôt qu'après.


Mais au fait l'ostéopathie équine c'est quoi ? Comment savoir quand prendre rendez-vous ?


Pour réservez votre séance d'ostéopathie animale cliquez ici.